Défis et solutions de la mode québécoise écoresponsable – 4 mai

0.00$

Date: Mercredi le 4 mai 2022

Heure: 12h00 à 13h30

Lieu: Sur Zoom. Un lien vous sera envoyé avant l’activité.

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Le panel «Défis et solutions de la mode québécoise écoresponsable» est un événement présenté par le Réseau des femmes en environnement et Concertation Montréal dans le cadre de la Communauté de pratique textile et habillement, dont les 4 panélistes y figurent à titre de membres.

Venez démystifier les solutions déployées par des acteur·trices de la mode québécoise écoresponsable pour diminuer les impacts environnementaux et sociaux de la production et de la consommation d’articles mode.

Venez également mieux cerner les nuances à connaître pour faire des choix plus éclairés en matière de mode.

Lors de ce panel, les intervenant·es traiteront entre autres de quatre enjeux de l’industrie de la mode et mettront de l’avant des solutions réalistes pour faire progresser l’industrie et le citoyen vers une production et une consommation plus responsable.

À l’animation: Janie-Claude Viens, agente de développement en transition écologique pour Concertation Montréal (CMTL)

Les enjeux et solutions abordés:

  • Développement d’un produit traçable avec Alexandre Robin, gérant de la Mercerie Roger inc.

La traçabilité est l’une des clés pour contrôler la qualité d’un produit afin de réduire les impacts environnementaux et assurer de bonnes conditions de travail. Pourtant, très peu d’entreprises de mode réussissent à identifier tous les étapes et processus qui constituent les composantes de leurs produits, et ce, dès l’extraction des matières. Pour nous en parler, nous avons invité Alexandre Robin qui a développé un projet visant à développer un t-shirt 100% traçable dont l’information sera disponible pour les consommateur·trices. Il nous parlera de sa démarche, des difficultés rencontrées et des solutions qu’il a trouvées pour réussir ce défi.

  • Gestion d’une production éthique et écoresponsable à l’étranger avec Angélique Marguerite Berthe Diène, co-fondatrice de Cheliel.

La production locale est l’une des façons de s’assurer de conditions de travail adéquates pour les travailleur·euses de l’industrie de la mode. Il est toutefois possible d’offrir et d’assurer des emplois de qualité ailleurs dans le monde. C’est ce que réussit à faire Angélique Marguerite Berthe Diène pour la production des vêtements de son entreprise. Elle nous expliquera pourquoi elle a choisi de produire à l’étranger et comment sa production engendre des impacts positifs pour les communautés.

  • Gestion des textiles en fin de vie avec Marianne Coquelicot-Mercier, conseillère en économie circulaire textile.

Savez-vous quoi faire de vos vêtements usés ? Plusieurs mythes existent quant à la gestion des textiles en fin de vie. Le recyclage des vêtements est un processus complexe qui représente plusieurs défis importants. Marianne Coquelicot-Mercier s’est penchée sur le sujet et viendra démystifier les débouchés pour les vêtements en fin de vie au Québec. Le recyclage est-il réellement une solution pour réduire l’empreinte environnementale de notre consommation mode?

  • Allongement de la durée de vie des matériaux et des vêtements par le surcyclage avec Geneviève Chloé Delage, designer de mode.

Considérant que le processus de fabrication génère de multiples répercussions environnementales et sociales, allonger la durée de vie de nos produits textiles est une solution qui diminue l’intensité de leur impact dans le temps. En plus de bien entretenir son vêtement et de le réparer lorsque nécessaire, une autre façon d’en allonger la vie est de le transformer en utilisant sa matière. Ce processus que l’on nomme surcyclage sera présenté par Geneviève Chloé Delage qui nous expliquera les avantages environnementaux et les défis opérationnels associés au réemploi de la matière.

Informations complémentaires

Réseautage

Déjà membre + Réseautage, Devenir membre régulière + Réseautage, Devenir membre solidaire + Réseautage