Publié par 2 commentaires

Signatures à la lettre pour Monsieur François Legault

L’apport fondateur des femmes dans la création du Québec de demain

Le Réseau des femmes en environnement souhaite solliciter votre signature pour appuyer le plaidoyer suivant. Nous cherchons des signatures individuelles. En tant que Réseau nous croyons important que l’apport fondateur des femmes doit être bien présent dans la création du Québec de demain.

Pour signer, merci d’écrire votre nom (obligatoire), titre et organisation (optionnel) dans le champ commentaire.

Note : Le texte ne peut plus être changé, car la lettre a été signée dans son état actuel.

Note 2: Toutes les signatures reçues avant le 24 avril seront envoyées aux médias pour soutenir le plaidoyer. Les signatures postérieures au moment de l’envoi aux médias se trouveront tout de même ci-dessous et peuvent être incluses là où la lettre sera reprise.

Le 22 avril 2020

Monsieur François Legault
Premier ministre du Québec
Édifice Honoré-Mercier, 3e étage
835, boulevard René-Lévesque Est
Québec (Québec) G1A 1B4

Objet : L’apport fondateur des femmes dans la création du Québec de demain

Monsieur le Premier ministre,

À titre de femmes, de mères et de professionnelles engagées dans la communauté, nous tenons à porter publiquement nos voix et nos savoir-faire pluriels à la reconstruction créative et inclusive du Québec dans l’après-crise que nous traversons.

En appui à l’offre de contribution du groupe des 15, ainsi qu’au plaidoyer pour une société résiliente signée par près d’une centaine de groupes de la société civile, nous voulons vous garantir, comme Québécoises notre pleine participation aux fondements de la société nouvelle que nous lèguerons aux prochaines générations.

Nous saluons la diligence avec laquelle le gouvernement du Québec a établi son escouade ministérielle qui verra à la relance économique, ainsi que d’autres initiatives intéressantes comme le Panier bleu. Nous savons que l’assise de la reprise est le bien-être de la société québécoise, qui doit s’employer à combler, sans discrimination, les besoins essentiels de tous ses membres. Outre l’ajout des ministres responsables de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, de la Santé et des Services sociaux ainsi que des Aînés et des Proches aidants à ce chantier, nous demandons au gouvernement d’assurer, au sein de son escouade, une représentation équitable des femmes qui doivent, à tous les niveaux décisionnels, être au cœur de l’extraordinaire transition que nous entreprenons collectivement.

La crise inédite qui sévit et le confinement qui en découle affectent différemment la population, selon une perspective genrée. Différentes recherches et analyses démontrent notamment que :

  • les femmes sont plus nombreuses en premières lignes. Elles occupent la majorité des postes en soins de santé, dans les organismes socio-communautaires, dans les services de garde d’urgence et les commerces. Elles sont plus exposées à la contagion et subissent un stress et une détresse exacerbées par une pénurie aigüe de personnel. La majorité reçoit un maigre salaire en contrepartie d’un travail essentiel, mais généralement sous-valorisé;
  • elles constituent la force vive des soins donnés à leurs proches. La charge mentale et affective liée à leur rôle d’aidante auprès de leurs parents ainsi qu’au fonctionnement du noyau familial est accrue;
  • elles ont deux fois plus souvent perdu leur emploi en cette période de grande incertitude;
  • les femmes vivent considérablement plus de violence domestique;
  • elles constituent la forte majorité des personnes aînées confinées, moins habilitées à utiliser les services et la livraison en ligne (faute d’accès à l’informatique ou au crédit);
  • les Québécoises contractent davantage la COVID 19 : elles comptent pour la grande majorité des bénéficiaires en CHSLD, fortement touchés par la vague des décès liés à la maladie.

Chaque épisode de crise, qu’elle soit sanitaire, climatique ou humanitaire, accentue les inégalités préexistantes liées au genre, tout comme au revenu, au statut social, à l’âge, à l’origine ethnique, à la religion, à l’orientation sexuelle, à la déficience ou à d’autres conditions.

Le seul fait de tenir en compte les impacts différenciés d’une situation donnée à l’endroit des femmes permet d’en étendre les bénéfices à de nombreux groupes marginalisés, ici comme ailleurs. Comme l’a déclaré très justement Louise Arbour à propos de la présente pandémie : «Personne n’est vraiment en sécurité, tant que TOUT le monde n’est pas en sécurité».

Par conséquent, tout redémarrage précipité de notre économie, strictement guidé par le retour à notre «normalité» d’il y a quelques semaines, pourrait tôt ou tard nous exposer aux conséquences d’une pandémie encore plus virulente et plus mortelle. Il s’agirait en outre d’un cruel rendez-vous manqué avec notre avenir.

Pour trouver son nouvel équilibre, le Québec doit durablement s’assurer de la sécurité, la santé et la satisfaction des besoins vitaux de l’ensemble de sa population. Parvenir à la transition juste et respectueuse de l’environnement à laquelle nous aspirons collectivement s’appuie d’abord sur la pleine représentativité des personnes en position d’influencer et de prendre des décisions avisées.

La société québécoise de demain sera imaginative, résiliente et outillée pour assurer à ses enfants et petits-enfants des conditions et des milieux de vie meilleurs.

Des femmes au cœur de l’action

Une récente analyse du Baromètre de l’action climatique au Québec[1] indique que les Québécoises sont particulièrement portées à l’action environnementale, qu’elles s’intéressent aux impacts locaux des changements climatiques, notamment en matière de santé et qu’elles sont des vecteurs de changement dans leurs communautés.

Le Québec de demain se façonne maintenant avec la solidarité et la résilience des femmes et leur engagement à assurer aux prochaines générations un milieu de vie leur permettant de s’épanouir pleinement.

Nous attendons donc de votre gouvernement :

  • l’intégration du ministre responsable de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, de la ministre de la Santé et des Services sociaux et de la ministre des Aînés et des Proches aidants à l’escouade de la relance économique;
  • l’assurance d’une représentation équitable des femmes et des collectivités marginalisées au sein de cette escouade et auprès des instances décisionnelles liées à l’effort de relance;
  • la prise en compte des impacts différenciés selon le genre par la réalisation d’analyses différenciées selon les sexes dans l’élaboration du plan de relance;
  • d’éviter le piège d’un redémarrage économique précipité et d’une relance guidés par le retour à la «normalité» , mais plutôt de tirer des leçons durables des causes et des impacts de la pandémie;
  • de souscrire rigoureusement, comme il le fait dans la crise actuelle, aux recommandations des spécialistes en santé publique, action climatique, développement durable et intégration sociale dans la définition d’une société inclusive et résiliente.

Soyez assuré de la participation active des soussignées à cette stimulante reconstruction. Nos convictions personnelles, nos actions quotidiennes et notre souci du bien-être de nos proches sauront enrichir significativement cette société réinventée.

Nous, les femmes, les mères et les professionnelles engagées dans la communauté serons à vos côtés pour rebâtir le Québec que nous serons fières de laisser en héritage.

Recevez, Monsieur le premier ministre, l’assurance de notre entière collaboration et l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Caroline Voyer, directrice générale du Réseau des femmes en environnement
Élyse Arcand, consultante en communication et présidente du Réseau des femmes en environnement

[1] Baromètre de l’action climatique au Québec

2 réflexions au sujet de « Signatures à la lettre pour Monsieur François Legault »

  1. Caroline Voyer, directrice générale, Réseau des femmes en environnement

  2. Caroline Larocque, chargée de projets, Réseau des femmes en environnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *